Bijoux pâtes métalliques

Inventées au Japon dans les années 1990, les pâtes métalliques sont un mélange de

particules microscopiques de métal (bronze, cuivre, argent, or…) et de liant organique non toxique. En ajoutant de l’eau à cette poudre, on obtient une pâte qui se travaille comme de l’argile traditionnelle. Les caractéristiques de cette matière sont proches de celles de la porcelaine. Une fois la pièce sèche puis cuite aux alentours de 900° (cuisson durant laquelle le liant brûle et les particules de métal fusionnent), l’objet obtenu est totalement en métal et peut être travaillé avec des techniques traditionnelles de bijouterie